Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 54
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0093
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE IV

OBJETS SANS INSCRIPTIONS DÉCOUVERTS PENDANT
LES FOUILLES PRÉLIMINAIRES

Un assez grand nombre de petits objets funéraires ou autres ont été
mis au jour pendant les fouilles préliminaires. Comme la plus grande
partie de ces objets ne sont pas nouveaux, je me contenterai de les pas-
ser rapidement en revue sous certaines rubriques spéciales.

I. — Objets en bois

Les objets en bois sont en assez grand nombre. Ce sont ou des restes
d'objets ou des objets entiers. Ces derniers sont ou des pots qui ser-
vaient à la toilette, des amulettes représentant des divinités ou des
masques de momies, etc. Les petits vases en bois sont de deux sortes,
simples ou sculptés : il n'y a même qu'un seul objet qui se trouve dans ce
cas. C'est une sorte de petit pot représentant un dieu Bès, les mains
appuyées sur ses cuisses, les jambes courtes et écartées, grimaçant de
son mieux : le couvercle du vase devait sans doute consister dans la
coiffure du dieu et l'intérieur de la tète est creux. Les amulettes nous
font aussi voir deux représentations du dieu Bès en bois, avec la coif-
fure : la posture est la même dans les deux cas. Le dieu semble accroupi,
les deux poings sur ses cuisses, écartant les jambes et les bras, une sorte
de queue entre les jambes. Les masques de momies sont des plus gros-
loading ...