Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 57
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0096
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
.NOUVELLES FOUILLES D'AilYDOS 57

terre rouge, d'autres en terre grise. Malgré le peu de richesse qu'ils
annoncent, un certain art a présidé à leur confection.

Après ces têtes de vases canopes se présentent les pectoraux ; un pre-
mier renferme un cœur et est orné de diverses plantes et de divers des-
sins; un second renferme un scarabée; un troisième est seulement orné
au milieu d'un chacal. Tous les trois et d'autres encore, complets ou
fragmentaires, sont percés de trous pour rendre la suspension possible.
L'un de ces derniers était découpé à jour et représentait une barque,
sans doute celle dont l'âme devait savoir tout le gréement, la barque des
enfers dont il est question dans le Livre des Morts; malheureusement
elle est fragmentaire.

Au nombre des objets en terre cuite doivent être rangés un très grand
nombre d'amulettes en terre émaillée d'un très curieux travail. Je ferai
surtout observer au lecteur les diverses représentations du dieu Bèsqui
se trouvent parmi ces amulettes, et une chatte : cette chatte a dix petits
chats sous elle, autour d'elle et sur elle. La fantaisie égyptienne ne con-
naissait pas de borne. Le cynocéphale est quatre fois représenté parmi
ces amulettes. Puisque je parle d'amulettes je dois dire que j'ai trouvé
des objets minuscules travaillés avec une finesse admirable, en corna-
line, en terre émaillée, notamment un petit lion en cornaline et un hé-
risson en terre émaillée qui sont de pures merveilles.

Dans deux tombeaux anonymes on rencontra des terres émaillées
découpées comme seraient les membres humains d'un corps disséqué.
La tête était encastrée au milieu de la poitrine. Je ne me rappelle pas
avoir jamais vu de semblables objets. Sans doute, en les mettant dans la
tombe, on avait voulu obvier à la destruction totale ou partielle de la
momie.

Les scarabées ont été trouvés en assez grand nombre, petits et grands.
Les petits appartiennent à toutes les époques: ils sont au nombre de
soixante-onze. On trouva aussi dans les premiers tombeaux qui furent
fouillés, une trentaine de grands scarabées, avec les ailes et les génies
funéraires.

Certains autres objets en terre émaillée ou simplement en terre ont été
loading ...