Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 59
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0098
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'AliYDOS 59

comme l'indiquent les raies parallèles qu'on aperçoit encore sur quel-
ques-uns. Je ferai remarquer un vase en forme de tonneau et j'ai vu cette
forme encore en usage parmi les paysans de la Vendée pendant mon
enfance.

VII. —Verrerie

Les objets en verre n'ont pas été très nombreux et tous étaient frag-
mentaires, à l'exception d'un ]seul. Parmi les vases se trouve un vase
presque complet, trouvé en morceaux et reconstitué à Paris : il a exac-
tement la forme de nos rince-bouche actuels. Presque tous les autres
fragments sont en verre émaillé, et celui qui les considérera de près
verra la grande perfection atteinte par les artistes de l'Egypte. Ces
artistes, on ne peut le nier, avaient le goût très sûr et très fin. Ce goût
sautera aux yeux si l'on veut considérer le seul vase intact que j'aie
trouvé : non seulement la forme est admirable, mais les couleurs de
l'émail sont fondues entre elles avec la meilleure entente de la colo-
ration.

Tels sont les objets trouvés pendant les fouilles préliminaires : ils
sont nombreux et peu remarquables. J'ai cru bon cependant de les faire
connaître : un moment j'avais cru que je les pourrais publier; mais les
frais élevés de la publication n'auraient pas été compensés par l'intérêt
des objets. Je peux maintenant passer à ce que je regarde comme mes
vraies fouilles.
loading ...