Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 69
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0108
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 69

le nom d'Om el-Ga'ab : la superficie était trop vaste et il fallait compter
trop de temps pour explorer à fond ce champ immense, car, à chaque
instant, sous les couches de décombres enlevées, apparaissaient des
tombeaux qui parfois atteignaient une grande profondeur et qui exi-
geaient des travaux durant une semaine et plus. Je dois donc faire con-
naître maintenant sur quels points ont porté les travaux de la campagne
de l'hiver dernier.

Tout le plateau qui s'étend à portée du tombeau d'Aououapta jusqu'à
la première colline a été exploré; de môme la première butte tout en-
tière, ainsi que le plateau qui sépare la première de la seconde butte.
Cette seconde butte avec la troisième sont venues ensuite. Pour la qua-
trième, il m'était complètement impossible de l'attaquer d'un seul côté,
car j'employais alors 450 hommes environ : pour l'attaquer de plusieurs
côtés à la lois, il fallait avoir sondé les terrains à l'ouest et au nord pour
pouvoir rejeter les décombres en arrière, afin de ne pas être obligé de
recommencer le travail. C'est ce qui fait que tout le plateau situé derrière
la quatrième butte a été exploré. Du côté nord, on a pu facilement reje-
ter les décombres en arrière après quelques sondages préliminaires,
car le terrain n'avait jamais été creusé pour y construire des tombes. Le
déblaiement du plateau me tint trois semaines environ, et je ne pouvais
plus penser à terminer la quatrième butte qui, vu sa hauteur, demandai!
beaucoup de temps. J'ai donc laissé cette quatrième butte explorée
environ au tiers de sa surface.

Sur les côtés, j'ai fait sonder les deux renflements de terrain qui con-
duisent à la cinquième butte et j'ai fait travailler 100 hommes pendant
un jour à cette cinquième butte que j'ai ordonné d'abandonner ensuite,
parce qu'il me fallait terminer le plateau dont il vient d'être question et
que je voyais un travail considérable devant moi. De même les deux
tombeau! au sud de ce plateau ont été explorés.. Là se sont bornés mes
travaux pour l'hiver dernier. Tout le reste n'a pas été touebé. Je crois
avoir exploré le tiers environ de cette partie de la nécropole, et si les
deux autres tiers restants me fournissent autant que le premier, je ne
• li vrai pas me plaindre.
loading ...