Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 77
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0116
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
N01YKU.ES FOUILLES D'ABYDOS 77

que ce modèle ait eu ses variations, et c'est une preuve que toutes ap-
partiennent bien à une seule et même époque, quelle que soit cette
époque. La diversité vient le plus souvent de ce que plusieurs tombes
sont accolées les unes aux autres, ou de ce que dans la chambre rec-
tangulaire on a construit d'une manière très irrégulière de petites cases
qui servaient soit à mettre des vases, soit même à déposer des cada-

Nonl.

vres, ou à d'autres usages que je ne peux pas déterminer parce (pie je
les ignore.

La tombe la plus simple est celle qui se trouve seule et n'a
qu'une chambre. J'en donne ici trois spécimens, l'un plus petil, Huître
plus grand, le troisième enfin tout à fait irrégulier. Le premier a 3°\30
en longueur du nord au sud, et 2™, 19 en largeur d'est en ouest; le second
a 5",25 en longueur d'est en ouest et 3m,25 de largeur du nord au

(1) Tous ces plans de tombeaux sont dans la proportiou d'un centimètre par mètre cl la
réduction de la galvanoplastie est nulle ici.
loading ...