Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 103
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0142
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE II

DÉBLAIEMENT DES PLATEAUX ADJACENTS A LA QUATRIÈME
HUTTE ET D UNE PARTIE DE CELLE-CI.

Ce fut le S février que les travailleurs attaquèrent les premières
pentes de la quatrième hutte; mais on s'aperçut bientôt que l'on ne
pouvait continuer ainsi et qu'il fallait tout d'abord explorer les terrains
d'alentour, car il était complètement impossible de procéder en toute
sécurité etscientifiqucment, si l'on continuait comme il avait été possible
de le faire jusque-là sur un emplacement qui s'y prêtait de lui-même.
La méthode scientifique doit se plier avant tout aux exigences du ter-
rain. Nous avions affaire avec une butte proéminente du côté est, qui
s'avançait comme un promontoire, et dont le côté n'était pas assez large
pour pouvoir y employer tous les ouvriers dont je disposais alors et
surtout dont je devais disposer quinze jours plus tard, puisqu'ils attei-
gnirent le chiffre de 450 hommes. J'avais déjà vu que si je me contentais
de 100 hommes (pie j'avais employés jusqu'alors, je ne pourrais rien
faire, (pie je laisserais un ouvrage inachevé et j'avais demandé à mes
commanditaires de me permettre d'employer un plus grand nombre
d'ouvriers, ce a quoi ils accédèrent avec une très bonne volonté. Et la
preuve (pie je ne pouvais pas arriver à explorer tout ce qui s'offrait à
moi, c'est ce que, même avec ce nombre considérable d'ouvriers, je n'ai
pas pu le faire puisque j'ai rencontré de l'autre côté de la quatrième
butte des tombeaux beaucoup plus grands et plus profonds que ceux
dont il a été question dans le chapitre précédent. Mais j'ai eu soin de
prendre les précautions nécessaires pour éviter les fouilles des indi-

18
loading ...