Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 106
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0145
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
106 NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

Le 6 février, dans un des tombeaux que je faisais déblayer à l'est de
,1a quatrième ou grande butte, on trouva enfin une stèle en calcaire blanc.
C'était un morceau de calcaire qui semblait n'avoir reçu aucune prépa-
ration préalable, pas même le polissage qu'il aurait été vraisemblable
que la pierre eût dû recevoir. La pierre n'avait point été équarrie, elle
était d'une forme tout à fait irrégulière et composite : le haut en était
pointu, la partie inférieure plus large, elle allait de droite à gauche, puis
descendait ensuite presque perpendiculairement. Elle portait, à ce qu'il
me semble, un titre et un nom : le titre a été retrouvé le même sur
d'autres stèles et le nom était déterminé par une femme accroupie. Les
caractères avaient un aspect archaïque très prononcé. Les stèles de
simples particuliers que je découvris plus lard avaient exactement le
même aspect, les mêmes irrégularités, les mêmes caractères archaïques,
et toujours les caractères étaient disposés dans un ordre quelque peu
primitif. Cette découverte, quoique solitaire, me souriait et me semblait
du plus agréable augure.

Le lendemain les choses s'annoncèrent encore mieux; on découvrit
des vases rouges de formes nouvelles, entiers, des fragments admirables
de vases en pierre dure, et trois ou quatre morceaux de cristal de roche,
formant cuvette, d'une transparence et d'une limpidité surprenantes. On
trouva de même deux aiguilles en bronze d'une très belle grosseur, et
un fragment d'ivoire, avec des dessins : c'était le pendant de celui qu'on
avait déjà trouvé en avant delà seconde butte. Il représente un homme
revêtu d'une robe pointillée, d'un dessin tout à l'ait primitif; puis en
dessous était un second personnage dont malheureusement il ne reste
plus que la coiffure. De même, on trouva une sorte de plateau en ivoire
composé de deux morceaux qui se pouvaient coller et qu'on a en effet
collés, mais qui ne redonnaient pas le plateau tout entier: une sorte de
plaque en ivoire percée au milieu du coté supérieur d'un petit trou et
ayant un petit rebord ; un fragment de petit vase en ivoire avec un petit
ornement au-dessous du bord, et enfin un autre morceau d'ivoire avant
une forme assez semblable à celle du bambou.

Tous ces objets avaient été trouvés dans un seul et même tombeau
loading ...