Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 117
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0156
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES U'.VIÎYDOS 117

la première chambre du tombeau : celte avancée avait 0"',59 et était suivie
d'un retrait jusqu'au mur longitudinal : ce retrait mesurait 1"',0G. Le
tombeau était divisé en trois chambres par deux murs parallèles. La pre-
mière chambre avait lm,19 de largeur; elle était séparée de la seconde
par un mur assez large pour qu'à l'extrémité est on eût pu y l'aire un es-
calier de deux marches pour descendre dans la seconde salle, qui était
plus profonde que la première. Au pied de cet escalier était une large
dalle mesurant lm,07 en longueur et 0m,58 en largeur. Celte seconde
salle mesurait 3'",57 en largeur. La troisième était séparée de la seconde

Est.

Nord.

Ouest.

Fig, 9. — Plan du tombeau du second plateau d'Om'el-Ga'ab.

par un petit mur construit avec deux lits de briques, mesurant environ
0"',22; elle ne contenait rien de particulièrement remarquable, sinon une
autre pierre, peut-être une stèle, car elle était quelque peu arrondie à L'une
de ses extrémités : cette pierre mesurait lm,22 en longueur, et 0m,62 en
largeur, et, comme elle était convexe, sa convexité rendait sans doute
ce dernier chiffre trop fort d'un ou de deux centimètres au plus. Je lis
enlever celle pierre ou celte stèle couchée à terre pour voir si par ha-
sard elle n'aurait pas recouvert une cachette ; malheureusement il n'v
avait aucune cachette et aucun trésor. Il en l'ut de même de celle qui
était au bas de l'escalier descendant dans la seconde chambre. Ce tom-
beau avait été aussi incendié, mais l'incendie n'avait pas été assez lort
loading ...