Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 122
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0161
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
122 NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

car d'ordinaire on ne bâtit pas des tombeaux de cette taille pour de pe-
tites gens, on ne lui donne pas des provisions en quantité extraordi-
naire comme celles qui avaient été mises dans les dépendances du tom-
beau — il y avait environ une centaine de grands vases encore lutés, se
tenant toujours debout dans le sable — et surtout il n'est pas accom-
pagné dans la mort de toute une cour qui lui rappellera la vie. Ce sont
là des faits indéniables et qui proclament hautement la richesse, et par-
tant la puissance de l'homme qui fut enterré dans ce tombeau, qu'elles
qu'aient été d'ailleurs cette richesse et cette puissance par rapporta ce
que nous entendons maintenant par ces deux mots et quelle que soit
l'époque à laquelle il faille reporter la construction de cette tombe.

L'entrée de la tombe se trouvait à l'est, ainsi que je l'ai déjà dit. La
montagne avait été creusée jusqu'à une certaine profondeur sur une cer-
taine largeur, dans la forme d'un arc de cercle à grand rayon, puis quand
on avait cru être arrivé à la profondeur voulue, on avait commencé de
bâtir avec des briques deux murs parallèles qui étaient écartés l'un de
l'autre de lm,87. Les deux murs s'avançaient parallèlement pendant
lm,25; au bout de lm,25 la svmétrie cessait. Au nord, le mur rentrait de
0m,15, puis continuait pendant 0"\25, puis rentrait de nouveau pendant
0m.28, continuait sur 0m,27, faisait alors un angle droit et venait perpen-
diculairement se remettre parallèle à l'autre mur, après avoir parcouru
0m,43. Au sud au contraire, le mur faisait seulement un retrait de 0"'/i0.
lequel se continuait pendant 0"\52 et le mur revenait alors continuer le
premier mur de lm,25 . On le voit, la construction est à peu près régu-
lière dans ses grandes Ii<rnes. Les deux murs continuaient alors de 8 a-
vancer parallèlement pendant9",5S. Cette longueur totale était occupée
par vingt et une marches, larges environ de 0m,55 et hautes d'environ
0m.08. Ces marches n'étaient pas régulières : de là provient la différence
que donne le calcul fait d'après ces dimensions avec les mesures de lon-
gueur données pour cette partie du tombeau :les hommes de cette époque

(1) Ces détails n'iipparnissent pas sur le plan le] qu'il est donné ici, les dimensions
étant trop petites pour paraître d'après l'échelle adoptée : trois millimètres et demi par •
mètre.
loading ...