Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 123
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0162
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D ABYDOS 123

ne devaient pas prêter à la régularité autant de charmes que nous lui en
attribuons aujourd'hui, et d'ailleurs les Egyptiens, à toutes les époques
de leur histoire, se sont exactement comportés de la même manière.

Au bout de 9m,55, le mur nord rentrait de 0™,17 pendant 0m, 17 et ren-
trait de nouveau de 0m,13; le mur sud de son côté rentrait de Om,ll
pendant 0m,l2 et rentrait encore de 0ra,10 : la distance des deux murs
qui s'avançaient ainsi pendant lra,2G n'était donc plus que delm,36. Puis
les deux murs s'écartent, mais non pas autant que dans la première par-
tie de cet escalier, car la distance entre les deux murs n'est plusquo.de
lm,83 : la longueur de ce second couloir est à peu près de 10 mètres.
L'escalier, qui s'était interrompu à partir de l'endroit où les murs ren-
traient, recommence à partir de l'endroit où ils s'écartent; ce nouvel es-
calier comprend également vingt et une marches, larges en moyenne de
0"',47 et hautes de0m.09. Après cet escalier, le mur nord s'écartait brus-
quement de 2m,35. faisant une petite niche à l'extrémité, et après être ren-
tré d'environ 0m,25, continuait pendant l"1.40 puis ren'.rait de telle sorte
que l'écartement desdeux murailles n'était plus que de lm,28. Le mur sud
s'écartait aussi mais légèrement, formait une petite niche correspon-
dante à celle du mur nord,rentrait et continuait pendant lm,40 et venait
en rentrant de nouveau s'arrêter à lm,2S du mur nord : c'était l'entrée
de la chambre. Le tombeau avait donc aussi une longueur totale de
3i'"'.2l. c'est à dire près de ^0 mètres, car il peut v avoir une erreur en
inoins dans les mesures que j'ai j• i i<es et qui ne sont pas toujours très
exactes, parce que jem'avais personne avec moi el que les indigènes

prennent peu d intérêt aux mensurations.

La porte donnant accès dans la grande salle n'était pas au milieu,mais
beaucoup plus rapprochée du cote nord, comme d'ailleurs cela s'était
présenté précédemment dans le tombeau d'Aououapta. Le côté nord-est
n'avait (pie l",65« Le côté sud-est au contraire avait 5",97. Ce vaste rec-
tangle était rempli de débris de toutes sortes, surtout de briques Cuites

Boua l'effort de rim< ndieet défragmente de granil rose, mélangés avec
un nombre considérable de vases en pieire dure qui furent rencontrés
B toutes les profondeurs, mais surtout au fond el qui ont été laissés
loading ...