Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 129
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0168
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 129

y avait eu une ouverture quelconque large environ de lm,50. Ces deux
tombeaux exigèrent beaucoup de temps et d'hommes pour être conve-
nablement déblayés : ce n'est pas un petit travail que de déplacer plus
de G50 mètres cubes de sable pour un seul, sans compter que si l'on
ajoute à ce nombre ce qu'il fallut enlever avant de trouver les murs de
ce dernier on atteint le chiffre de 900 mètres cubes de sable, et ce tra-
vail est presque doublé, d'abord par la difficulté à mesure qu'on des-
cend vers la profondeur totale, ensuite par ce fait que les ouvriers per-
dent au moins en montant un bon quart de ce que renfermaient leurs
couffes et enfin parce qu'il arrivait encore assez souvent qu'une seule
journée faisait perdre le fruit de plusieurs jours de travail en recom-
blant les tombes par suite du vent qui s'élevait avec une force extraor-
dinaire, balayait la nécropole et comblait ainsi les tombeaux. Ce tom-
beau avait été totalement incendié. 11 était également pavé en bois dans
toute sa longueur, et le bois avait été réduit en charbon pour une par-
tie, pour l'autre on trouva les planches ayant subi un commencement
de combustion; mais pour une raison ou pour une autre, cette combus-
tion n'avait pas été complète : on comprend facilement qu'il n'y eut pas
de squelette dans ce tombeau après les détails qui viennent d'être don-
nés.

Le quatrième des tombeaux sur lesquels j'attire l'attention du lecteur
était situé au nord-est du premier, presque au pied et à l'ouest de la
quatrième butte. Cette tombe était construite dans un tout autre genre
que les trois précédentes et rappelaitcertains tombeauxdu second plateau
entre la première et la seconde butte. Elle avait été creusée dans la
montagne à double étage, comme le tombeau d'Aououapta; mais le pre-
mier étage ne comportait qu'une largeur de 0"',50. Ce premier étage
avait un revêtement de briques sur les quatre eûtes du grand rectangle
qu'il formait. Au dessus, à O^.SOdu premier mur, on avait creusé à nou-
veau la montagne et ou l'avait revêtue de murs en briques. Ces nou-
veaux murs avaient intérieurement les dimensions suivantes : longueur
llm,85, largeur 9n,,93, profondeur 2m,07.On voit facilement pourquoi le
déblaiement de ce tombeau, commencé nécessairement après celui des
loading ...