Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0179
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
140

NttrVEM.ES FOUILLES D'ABYDOS

en plâtre; 3° un objet en terre représentant sans cloute les entrailles
avec les sections que font aujourd'hui encore les médecins qui embau-
ment les cadavres' ; 4° un objet semblable représentant peut-être le cer-
veau; 5° une petite représentation en métal du dieu Horus coiffé du
disque solaire sur sa tête d'épervier; 6° des tablettes en terre recou-
vertes d'une légère feuille d"or qui tombèrent en poussière aussitôt
qu'elles furent mises en contact avec l'air; 7° enfin de tout petits frag-
ments d'objets que je n'ai pas pu reconnaître. Tout cela était enfermé
dans le pot au milieu des cendres. Deux jours après, on trouva un second
vase contenant des objets, mais il ne renfermait que des fragments de
tablettes en terre recouvertes de feuilles d'or et trois bagues en porce-
laine. Le 8 mars, on trouva le piédestal d'un monument qui me parut
d'abord très curieux, parce qu'on y voyait les pieds et la queue d'un
oiseau, que je sus plus tard avoir été un épervier : ce socle était dédié
à un défunt par son fils Iouiou. On voyait déjà que plus tard le roi
Ménépetah Ier l'avait usurpé en y faisant graver ses cartouches, un de
chaque côté, sans doute parce qu'il l'avait trouvé d'un fort beau travail.
Le lendemain, 9, on trouva une statuette en granit dédiée au nom de
ce même Iouiou que j'ai mentionné tout à l'heure, une sorte de
châsse brisée dans sa partie supérieure, mais sur les côtés de laquelle il
y avait une représentation d'Isis à droite, et une d'Horus à gauche; on
rencontra déplus les restes d'un groupe de deux personnages dont il
ne restait plus que la partie supérieure si mal conservée que je ne ju-
geai pas digne de la faire figurer au nombre des objets trouvés, puis
enfin trois vases encore lutés. dont l'un contenait des objets votifs,
comme celui que j'ai signalé plus haut, mais tous cassés et brisés en si
petits morceaux qu'on ne pouvait reconnaître ce qu'ils formaient, sauf
des fragments d'argent et d'or formant une sorte d'électrum oit l'argent
dominait. Les deux autres contenaient, l'un seulement des fragments
de bois vermoulu, l'autre des objets qui m'ont paru être des parties de

(1) Je n'affirme rien et ne fais qu'une simple hypothèse sur ce que représentent cet ob-
jet et le suivant: c est un médecin qui m'a suggéré la pensée qu'il pouvait y avoir des in-
cisions sur les entrailles.
loading ...