Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 150
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0189
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
150

NOUVELLES FOUILLES D'.VHYDOS

type général qui est oblong et d'en mesurer deux pour en avoir les di-
mensions ordinaires. Voici ces deux tombeaux :

m m m

1. i,3'>. en longueur, o,8i! en largeur, 0,55 en profondeur;

2. 1,27 — 0,76 — o,55 —

Tous les tombeaux que je pus observer avaient la même forme, sauf
un seul sur lequel je dois appeler l'attention. Il se composait d'une ave-
nue taillée dans le sol et revêtue de murs en briques : elle était longue
de 8m,70 et large de im,50. A une époque inconnue cette avenue avait
été comblée par des briques non cimentées. Au bout de l'avenue s'ou-
vrait une porte épaisse de lm,45 et construite en dos d'âne. Cette porte
est surélevée de 0m,G5 au dessus de la chambre dans laquelle elle don-
nait accès. L'avenue et la porte étaient orientées vers le sud-ouest.
Le tombeau comprenait cinq chambres, disposées ainsi qu'il suit. La
première chambre, celle dans laquelle introduisait la porte précédente;
avait 1"',80 de longueur, sur lm,45 de largeur et 1"',<J0 de hauteur. A
droite, c'est-à-dire du côté sud, ouvrait une seconde chambre ayant
3m,15 de long, sur 2m,70 de large et 2m,05 de haut. Aux côtés ouest et
est de cette seconde chambre se trouvaient deux autres chambres d'éga-
les dimensions, ayant 1">,15 de long, i mètre de*large et lm,45 de haut.
Les portes sont inégalement situées, mais je ne peux indiquer les me-
sures précises parce qu'elles n'ont pas été prises. La chambre qui était
du côté est avait aussi vers le nord une ouverture très petite donnant
accès à une chambre nord qui était exactement derrière la chambre par
laquelle on entrait dans le tombeau. Cette cinquième chambre avait
l,n,80 de long sur 0m,50 de large et im,20 de haut. Toutes les chambres
avaient un plafond taillé en dos d'âne, si l'on peut appeler ainsi le haut
de ces chambres. La disposition si curieuse de cette tombe m'a paru
digne d'être notée et exposée tout au long. On trouva dans ces tom-
beau qui avait été évidemment spolié, mais non démoli, un bracelet en
métal accusant un peu de richesse, si l'on veut bien se rappeler que
nous sommes aux commencements de la civilisation. Je ne doute pas
cependant que ce tombeau n'ait contenu jadis plus d'objets précieux
loading ...