Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 161
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0200
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'AUYDOS 161

peinte en bleu, et la couleur était admirablement conservée; mais par
suite du frottement, comme (die a été simplement étendue à l'eau, une
grande partie du coloris s'en est allée en poussière : toutefois on peut
encore parfaitement juger de ce qu'il était primitivement. Les lignes
tracées sur sa coiffure sont peu régulières, comme dans tout travail
d'origine égyptienne. La partie de la poitrine comprise entre les deux
bandeaux de la coiffure est également ornée par la représentation colo-
riée de colliers. Les mains sont croisées sur la poitrine, ornées de bra-
celets et portant les boyaux symboliques. Sous les mains, la partie
inférieure de la statuette est décorée de sept lignes horizontales d'hié-
roglyphes coloriés : les lignes font le tour de la statuette, sauf une
bande verticale au mil ieu de la partie postérieure, à peu près comme
le tablier d'une servante fait le tour du corps en laissant un léger vide
au milieu dans sa partie postérieure. Le texte contenu dans ces sept
lignes horizontales est Le chapitre VIe du Livre des Morts : il en sera de
même sur les autres statuettes dont j'ai à parler; mais, comme il se trouve
des variantes orthographiques ou autres, je le reproduirai tel qu'il se
trouve sur les statuettes que je décrirai. Voici le texte de cette sta-
tuette :

UTTiPJâHtW=UÎJè î ïîSQjçyin

§ k4PEI î M Pi? «1 r J > ! n h

Quoi qu'il en soit de ce texte, il est facile de voir au premier coup
d'oeil q» il contient des variantes autres que des variantes purement
Orthographiques du texte connu du Livre (/es Morts. Ce qu'il me faut en
retenir pour le moment, c'est le nom du défunt qui s'appelait Ncbnofcr,
le bon maître, et qui était à la fois scribe royal et royal ciseleur.
loading ...