Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 166
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0205
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
"166 NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

A—n (2

(?) —
D'où l'on voit que celui en l'honneur duquel fut déposée cette sta-
tuette était scribe royal et prêtre, et se nommait Nebnakhtou (Le maître
des exploits). C'est tout ce que je peux dire.

Outre ces onze statues, dans les fouilles qui furent faites pour dé-
blayer la grande butte, on trouva en faisant les travaux déjà finis, une
statuette en granit gris mesurant 0,n,372. Cette statuette est décorée de
la même manière que les précédentes, mais elle est beaucoup plus
massive. La figure est presque ronde, d'une expression extraordinaire,
grâce aux yeux rapportés et entourés de blanc dans l'orbite; le nez est
légèrement épaté et les lèvres grosses. Les mains ramenées sur la poi-
trine tiennent deux boyaux. La coiffure enserre la tète, sauf les oreilles
qui sont grandes, et retombe sur le cou et le dos et sur les épaules. La
partie inférieure est ornée de six lignes horizontales qui viennent com-
mencer et finir le long de la ligne verticale occupant le milieu de la par-
tie postérieure. Là aussi, il n'a pas été facile de creuser les hiéroglyphes;
ils l'ont été cependant et beaucoup mieux que dans les deux statuettes
d'albâtre précédentes. On trouvera cette statue dans la planche V, et j'en
transcris le texte :

La ligne verticale du dos contient les mots suivants que je place ici

horizontalement: f 1 J f fà M I O $ ■

Le haut personnage dont il s'agit ici se retrouvera plus loin quand
loading ...