Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 167
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0206
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Nouvelles fouilles dahydos 16?

je parlerai du grand épervier trouvé dans les décombres de la même
butte. Pour le moment, il suffira de retenir son nom Iouiou et son titre :
premier prophète d'Osiris.

Enfin dans les mêmes vases où l'on avait trouvé les statuettes d'al-
bâtre, on rencontra aussi trois statuettes en bois avec figure recouverte
d'une feuille d'or. -Malheureusement l'une d'elles tomba aussitôt en
poussière et je ne la compte pas au nombre des quatorze statuettes ici
décrites. Une seconde a été presque complètement rongée par le sable
et c'est miracle qu'elle tienne encore. Elle portait sur le devant une
inscription qu'il faut abandonner. La troisième a été trouvée dans un
petit cercueil en bois tout vermoulu et tombant en pièces. Ce cercueil
était à forme anthropoïde et fait de deux parties qui se superposaient
l'une a l'autre. La statuette y était couchée comme une momie repose
dans sa boite. Elle était très jolie, et délicate : la ligure était recouverte
d'une feuille d'or. Elle avait au menton une barbe postiche. Sous ses
deux mains croisées sur sa poitrine, on avait place une inscription de
deux lignes verticales de beaux hiéroglyphes creusés dans le bois et re-
couverts ensuite d'une très légère couche de couleur bleue, alin de
mieux les faire ressortir. L'inscription de cette statuette est lisible sur la
planche IV où elle occupe le sixième rang.

Il n'a point été rencontré de statuette en métal, quoique dans la pre-
mière butte d'Om el-Ga'ab on ait trouvé un socle en cuivre avec les deux
trous pour recevoir les pieds d'une statuette malheureusement absente.
Par lécartement des deux trous, on peut facilement juger que la statuette
était représentée debout en marche, et que ce n'étail qu'une simple
statuette. Etait-ce une statuette représentant une divinité ou un person-
nage quelconque?c'est ce qu'il est impossible de dire, quoique la vrai-
semblance soit en faveur d'une représentation d'une divinité quelconque.

Objets divers portant insciuption

Un certain nombre d'objets de destinations diverses et de factures
tout aussi différentes furent rencontrés dans les décombres qui for-

2f.
loading ...