Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 168
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0207
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
168 NOUVEL S FOUILLES D'ABYDOS

niaient la grande butte d'Om el-Ga'ab et aussi dans la première butte.
Les plus nombreux sont divers fragments de poterie portant quelque
inscription, puis viennent divers autres monuments incomplets, à
vrai dire, mais donnant un nom qui date et ces monuments nous sont
très précieux.

1° Un tesson porte une inscription d'une ligne hiératique où est une

date de l'an 4. Elle doit se transcrire ainsi : I I- Malheureusemenl
cette date ne contient par elle-même aucun renseignement historique.

2° Un autre ostracon hiératique incomplet des deux côtés contient
deux lignes où se lit le prénom d'un pharaon. En voici la transcription :

i m

doute du prénom du roi Séti I", malgré sa forme insolite.

s agit sans

3° et 4*. Deux fragments de vases donnant le cartouche du roi Osor-

kon I*. Les voici : QS^^^j *f J? ^- >

50 Un fragment de stèle nous fait remonter jusqu'à la Xll'dynastie par
le cartouche prénom ^® j_j^J- Quelques autres signes sont vi-
sibles, mais ne présentent aucun sens par eux-mêmes.

6° Un autre fragment de stèle contient le cartouche ^®jjj^J ; c'est ce-
lui du pharaon Ahmès-Si-Neit, l'Amasis de la XXVIe dynastie dont
parle Hérodote.

7° Un fragment de vase contenait trois lignes d'hiéroglyphes tracés
et creusés dans la terre, puis cuits avec la poterie.

8» Un petit modèle de sarcophage en calcaire fut rencontré parmi les
objets que les fouilles de la première butte mirent au jour. On le
trouvera représenté à la planche XXXIV à droite des stèles. Il avait
0-,278 de long sur 0»,075 de largeur et sur Om,05 de hauteur. Il était en
calcaire blanc que l'humidité du sable par suite du long séjour qu'il y
avait fait avait rendu très friable. Il était composé de deux morceaux :
une caisse toute petite et un couvercle assez fort dont on avait abattu les
loading ...