Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 174
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0213
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
174 NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

pour les vases du commerce et qui n'avaient trouvé d'autre emploi que
celui-là. Quant aux vases en onyx, ils sont un peu plus soignés, leur ou-
verture est mieux faite ; mais il y a loin encore pour arriver à la perfec-
tion.

Les assiettes ou vases plats sont également rudimentaires de facture.
Le plus souvent le fond est plat; mais quelquefois aussi il est taillé à
angles. Les deux rangs inférieurs de la planche et dix du troisième
rang appartiennent à cette catégorie et sont en rognons d'albâtre, si je
puis me servir de cette expression. Les deux rangs supérieurs sont
en calcaire et quelques-uns d'entre eux ont reçu une couche de pein-
ture rouge. Presque au milieu du rang supérieur, on remarque une
sorte d'augette en calcaire assez grossièrement travaillée. Les formes
de toutes ces assiettes sont assez nombreuses; mais on les retrouverait
encore toutes dans l'usage journalier des habitants de l'Egypte en gé-
néral et d'Abydos en particulier.

Ces vases, à quelque catégorie qu'ils appartiennent, n'ont évidem-
ment pas servi aux usages domestiques, car ils étaient inaptes à ce
service. D'un autre côté, ils ont été trouvés en si grand nombre dans un
seul et même lieu, à toutes les profondeurs, que personne ne pourrait
soutenir, avec M. Maspero, que les dévastateurs des tombes de la né-
cropole les ont apportés en cet endroit sans aucune raison et les y ont
enfouies pour le simple désir d'en faire quelque chose. D'ordinaire les
gens raisonnables, même dans leurs actes les plus déraisonnables, ont
d'autres motifs d'agir : il n'y a que les chercheurs de raisons qui parfois
déraisonnent. Ces vases ont été déposés dans cette première butte
d'Om el-Ga'ab pour un motif quelconque, et je trouve ce motif pour ma
part dans le culte rendu aux ancêtres auxquels on consacrait des vases
votils, comme on consacre encore des ex-voto dans nos églises.

Une seconde augette mesurant 0n',24 de long sur O^O de large, fut
aussi rencontrée dans les décombres de la première butte. Elle pouvait
être utilisée à un service réel. Elle est en terre grossière et avait servi
à des gens pauvres ou peu aisés.

Outre cette première série île vases grossièrement faits et tout petits,
loading ...