Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 178
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0217
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
178 NOUVELLES FOUILLES D'ABYBOS

moulages des côtes : les seconds au-dessus des premiers. A gauche des
masques, on voit ce que je crois être une image en terre des entrailles :
il y a des incisions longitudinales faites sur les boyaux ; à droite de la
seconde rangée, on voit de môme un moulage du cerveau, autant que
je le puis croire. J'ai montré ces objets à plusieurs médecins qui m'ont
confirmé dans ma manière de voir. Venaient ensuite deux cornes de
bélier en métal et dont on n'avait pas ôté la terre qui avait servi de
moule. Le vase renfermait encore une légère feuille de métal taillée
en Horus hiéracocéphale avec la partie destinée à le placer sur un pié-
destal. Tous ces objets avec le pot où ils étaient renfermés sont repré-
sentés sur la planche VI. A quoi pouvaient servir ces objets? Étaient-ce
des ex-voto offerts par la piété du fidèle après une grâce reçue? Peut-
être; mais je n'ose pas être trop affirmatif. C'est après cette trouvaille
qui survenait la dernière, lorsque j'avais rencontré précédemment le
naos d'Osiris, la statuette et l'épervier de Iouiou, etc., que je crus avoir
rencontré le tombeau d'Osiris; mais ma croyance ne dura pas longtemps
et, quoique le déblaiement ne soit pas achevé, je sais parfaitement que
je n'ai pas mis la main sur le tombeau d'Osiris '.

Poterie.

Toutes les buttes à'Om el Ga'ab étaient formées de poteries cassées
ou entières mélangées au sable et aux décombres de toutes sortes. Ces
poteries consistaient principalement en petits vases mal venus le plus
souvent, quelquefois au contraire assez bien faits, en terre rouge non
vernissée : elles avaient exactement la forme de petites poteries de
l'Ancien Empire. J'en ai vu et ramassé de semblables à Dahschour, au
tombeau de Rabin, à Saqqarah. etc., toujours autour de monuments
dont l'antiquité ne peut être douteuse. Ces poteries sont représentées
sur diverses planches, au milieu d'autres vases, parce qu'elles conte-
naient certains objets provenant de la nécropole. Est-ce à dire pour cela

(1) Ce tombeau n'a été rencontré que le l" janvier 1898, mais dès cette époque, je
croyais qu'il se trouvait sous la grande butte.
loading ...