Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 193
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0232
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 193

mais a un col : il est de terre grossière et s'il a reçu un vernissage, ce
vernissage a été grossièrement exécuté et a disparu. Un autre est plus
haut, a un rebord très net et presque point de col, une panse légère
s'inclinant avec assez de régularité et il est posé d'une manière stable.
Il est aussi très grossier et a été noirci par l'incendie. Peut-être faut-il
rapprocher de ces deux vases un petit pot, sans rebord, avec col et
panse et fond arrondi, mais de telle manière qu'il se trouve encore
debout. C'est le numéro 6 dans la rangée du milieu de la même planche.

Deux autres vases, les numéros \ et 7 de la rangée moyenne de la
même planche, nous donnent un type différent. Ce sont deux vases droits
à diamètre uniforme, sans panse, sans col etayant tout en haut un léger
rebord. Ils ont reçu un vernis rouge, mais ils sont encore grossièrement
travaillés.

Après cette poterie grossière viennent des vases qui diffèrent de forme,
de dimensions et d'importance. Ce qui les réunitdans une seule et même
catégorie, c'est qu'ils ont tous ce même enduit blanc dont j'ai déjà parlé.
En première ligne se présentent trois vases de même forme, sinon de
même hauteur, qui ont été trouvés dans le même tombeau en compagnie
de beaucoup d'autres et dont aucun autre tomlx •au n'a offert le pareil : ce
sont les numéros 1, 2 et 3 de la rangée inférieure de la planche XIII. Le
premier est le moins haut, le second est un peu plus haut que le premier
et le troisième est plus grand que les deux autres. Les deux premiers
ont reçu dans leur partie la plus large une ligne circulaire que nous re-
trouverons ailleurs et qui semble avoir été faite seulement par l'impres-
sion du pouce sur la terre. La matière de ces vases est a peu de chose
près la même que dans les catégories précédentes, mais leur forme est
nouvelle. Elle accuse déjà plus de souci de la beauté, car les vases ont
un aspect plus élégant, ils sont assis solidement, légèrement renflés au-
dessous du col qui est à peine accusé et qui est surmonté d'un rebord
assez bien lait. Le troisième surtout a été fait d'une manière assez heu-
reuse. Mais la grande valeur de ces vases leur vient de ce que tous les
trois ont été décorés de dessins que l'on aperçoit encore suffisamment
lorsqu'on y applique la vue avec attention. Le premier représente une
loading ...