Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 207
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0247
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ÀÈYDOS -07

aussi à la planche suivante plusieurs fois répétée. Cette l'orme est très
habilement faite et devait ressembler à un objet que j'ignore Le nu-
méro 5 de la rangée inférieure est aussi remarquable par sa forme trian-
gulaire, son entaille fortement creusée à gauche de l'angle du sommet et
les deux autres entailles dont on voit encore les traces malgré la cassure
sur la droite. Comme décoration je ferai observer une sorte de pierre
taillée en forme de lance et présentant des lignes fortement accusées,
ainsi (pie les numéros 8, 9 et 10 de la troisième, ce dernier se rapportant
visiblement à un type que nous retrouverons bientôt, et peut-être aussi
les deux autres ; le numéro 4 de la seconde rangée de la planche XXVIII
avec ses trois rayures, le numéro 6 avec ses deux côtés striés dans les
deux sens opposés de chaque côté de l'axe, le numéro 9 avec ce qui au
premier abord semble une triple marche surélevée, sans (pie j'aie pu sa-
voir à quelles sortes de vases appartenaient ces fragments. Peut-être d'au-
tres seront-ils plus habiles que moi et je serai heureux de leur succès.

D'autres fragments qui sont reproduits sur les planches XXVII et
XXVIII sont aussi de formes fort diverses : parmi eux.il s'en trouve un
bon nombre qui entraient dans des vases dont il est fort difficile de se
figurer la forme, comme les numéros 3 et 8 de la rangée supérieure de
la planche XXVII, 2, 4, 5, 0 et 10 de la troisième rangée, l, 2, 3 et 4 de
la seconde rangée, 1, 2, 3, 4, 5 et 7 de la rangée inférieure. Les numé-
ros 4 et 11 de la rangée inférieure sont décorés, le premier avec de pe-
tites stries faites sur les bords et sur rareté transversale qui devait OC*
cupcr le milieu, le second par une double ligne creusée parallèlement
et faisant ressortir d'abord la surface entre les deux lignes, et ensuite
la surface plus large existant entre deuxlignes extrêmes, aussi parallèles,
mais prises à deux groupes différents. Dans la seconde rangée les numé-
ros 1, 2, 4 et 5 sont particulièrement remarquables à cause de leur dé-
fi) J attirerai l'attention sur les fragments d'un tout petit vase votif en terre cuite, avec
une longue queue eu forme de poêle à frire et aussi un second également en terre cuite,
brune quand l'autre est rouge pale ; ce dernier vase m'a montré ce qu'étaient d'autres
fragments que je ne pouvais réussir à identifier ; il a un rebord el s'avance légèrement
un lieu au-dessus du fond qui est façonné eu forme de casserole bombée.

31
loading ...