Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 212
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0252
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
212 NOUVELLES FOUILLES D ABYDOS

semblent l'indiquer les contours du corps. Il est fort malheureux que
ce vase qui devait tourner sur un pivot, car il est aussi soigné intérieu-
rement qu'extérieurement, ait été brisé : sa valeur aurait été énorme sous
tous les rapports. Les numéros 4 et 5 de la rangée supérieure repré-
sentent deux mains, dont la seconde est aussi grossièrement faite que la
première l'est avec délicatesse. Les doigts dans cette dernière sont
traités avec une observation surprenante de la nature, les ombres même

Fig. i9. — Fragment en scliisle ardoisier représentant une main tenant un sceptre, trouvée

dans les tombeaux d'Oui el-Ga'ab.

sont marquées avec un soin minutieux : c'est la main longue et effilée
de certains habitants de l'Egypte. Le numéro 10 de cette rangée est
décoré d'après le même système que le numéro 7 de la quatrième
rangée de la planche précédente : on voit représenté sur les deux frag-
monts qui ne sont pas du même vase, un bras qui tient dans sa main un

sceptre, le sceptrej. L'artiste qui a fait cette gravure a été très em-
barrassé pour faire paraître le pouce qui ressort quand on tient un mor-
ceau de bois dans la main et qu'on serre les autres doigts : il a pris le
parti de le faire paraître tout entier, ou presque tout entier, et l'effet est
loading ...