Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 223
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0263
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 22!

dessous du premier sont deux trous écartés L'un de l'autre de 5 milli-
mètres qui ont été forés un peu transversalement et qui sont réunis au
côté opposé par une entaille assez grossièrement faite. Sur les côtés, à
droite, à 3 centimètres 45 du haut est un premier trou qui, à 2 milli-
mètres environ, est suivi d'un second; à droite sont également deux au-
tres trous, mais le premier n'est éloigné du haut que de 2 centimètres 15
et le second est séparé du premier de i centimètre 12 environ. Le dia-
mètre de ces divers trous est de 3 millimètres environ. La lahlette était
moins épaisse en haut qu'en has : en haut elle a à peu près 4 millimètres 4
d'épaisseur et en has 7 millimètres 8. La longueur totale dans l'étal pré-
sent est de 7 centimètres 3 millimètres et sa largeur 3 centimètres 8.

Viennent ensuite trois morceaux taillés en triangles : le plus grand a
une base de plus de 5 centimètres ; l'un des côtés a 3 centimètres 7 et
l'autre plus de 3 centimètres 5, car il est fruste à son extrémité : la hau-
teur est de 2 centimètres 7. Le second est dans les mêmes conditions,
bien qu'il paraisse intact : il mesure actuellement à la hase 4 centimè-
tres 15, sur le côté complet 3 centimètres 45, sur le côté incomplet 3 cen-
timètres 15; la hauteur est de 2 centimètres 1G environ. Le troisième est
fruste : il a une hauteur intacte de 2 centimètres 6. Ces mesures suffisent
pourjmontrer que les triangles n'étaient pas équilatéraux, qu'ils étaient
peut être isocèles, et qu'ils ne pouvaient appartenir au même objet.
Peut-être d'ailleurs formaient-ils par eux-mêmes des objets complets
dont je ne puis savoir la destination.

Suivent trois petits morceaux dont deux ont la même longueur, 6 cen-
timètres 35, et l'autre 5 centimètres 2 : ils ont une largeur commune de
1 centimètre 35 et une épaisseur variable. L'un d'eux en haut a reçu une
cavité irrégulière qui est encore tachée de noir. D'ailleurs les troisobjets
sont noircis, soit par la fumée de l'incendie, soit plus probablement par
une autre cause que je ne connais pas. Ils ne pouvaient appartenir à un
objet confectionné et sont complets par eux-mêmes.

Viennent ensuite quatre morceaux dont l'un est casse en deux. Ces
morceaux sont dans le genre des précédents ; mais à la surface non po-
lie (ceux qui précèdent étaient polis des deux côtés) ils ont quatre en-
loading ...