Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 240
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0280
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
2iO NOUVELLES FOUILLES D'ABYOOS

pero, c'est le numéro 4 de la planche XXXVI ; M. Maspero, dans un exa-
men trop hâtif des photographies que j'ai fait passer sous les yeux des
membres de l'Académie des inscriptions et belles-lettres n'a pas vu que le
fragment qu'il a pris pour une stèle entière faisait partie du numéro 4
de la planche XXXVI, que le numéro 5de la rangée supérieure de la plan-
che XXXV n'était à cette place qu'en vertu d'un manque d'observation de

M 52
Kig. 51-52. — Stèles de personnages privés. Abvdos. Musée de Gizeli.
\j'k grandeur naturelle.

ma part : je ne m'étais pas en effet aperçu qu'il faisait partie de la stèle
numéro 4 de la planche XXXVI, alors (pie je l'ai fait photographier ; mais
je m'en suis aperçu au cours de l'opération photographique et j'ai réuni
les deux fragments. Or, ces fragments sont bien gravés à la pointe ; mais
qu'est-ce que cela prouve, sinon qu'on employait ce moyeu quand on a
fait cette stèle, et c'est tout. Quant à l'affirmation que ce sont des mo-
dèles de sculpteur, c'est une fantaisie pure, qui n'a aucun fondement
loading ...