Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 245
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0285
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES D AIiYDOS 245

royales que je donne ici. Elles étaient de même cintrées, mais beaucoup
moins habilement ; elles avaient aussi été évidées dans le champ de
l'inscription, mais là encore l'habileté avait été moins grande parce que
la matière était plus dure. Les inscriptions se composaient d'un épervier

Hg. 64. — Stèle du roi (jd. Musée de Gizeh. Granit noir. 1/10 grandeur naturelle.
Fig. 65. — Stèle royale. Musée de Gizeh. Granit noir. 1/10 grandeur naturelle."

sur Le quadrilatère et de deux signes pour l une, de Irois pour l'autre
dans l'intérieur du quadrilatère au-dessus de la triple porte. Le qua-
trième monument était un immense mortier en granit "ris, brisé en
plusieurs morceaux, ayant Cependant une masse Considérable, et por-
tant inscrit sur l'un des côtés le signe ^ au-dessus du quadrilatère
loading ...