Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 248
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0288
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
24S NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

M. Maspero a été d'ailleurs obligé de revenir sur son opinion après avoir
attribué à la XIIe dynastie les noms qui apparaissaient pour la première
fois devant le publie, il a ensuite varié, ce qui ne surprendra guère, et
il les a attribués, d'après ce que l'on m'a dit, à la VIIIe, à la Ve et même
à la IVe. Je n'attache aucune importance à ces on-dit; mais si la chose
est telle qu'on me l'a rapportée, je me demande sur quelles bases M. Mas-
pero a pu asseoir son affirmation. Je comprendrais fort bien qu'ayant
attribué au Moyen Empire les objets découverts au cours de mes
fouilles, il ait attribué à la même époque des monuments découverts
en môme temps et dans les mêmes lieux; mais reporter maintenant à
des dvnasties antérieures certains des monuments mis au jour serait du
même coup avouer qu'on s'est trompé pour les objets. Alors pourquoi
avoir montré tant d'esprit de dénigrement tout d'abord ? Ce n'était vrai-
ment pas la peine pour en arriver à un résultat approchant de si près
l'hypothèse qui m'avait semblé soutenable et parfaitement admissible,
digne tout au moins d'être prise en sérieuse considération par des
esprits sérieux.

Mais je vais essayer de prouver que les noms conservés ne sont pas
plus de la IVe, de la Ve et de la VIIIe dynastie que de la XIIe. Il est un
fait certain, indéniable, à savoir que ces seize noms ont été trouvés
dans une même nécropole, que cette nécropole n'a été fouillée qu'au
tiers et qu'il me reste encore les deux tiers à explorer. C'est donc un
cimetière commun à un certain nombre de personnages qui tous ont
été enterrés à cet endroit, puisque j'y ai trouvé, sinon leurs corps qui
ont été brûlés, du moins, une série de monuments portant leurs noms,
les uns encore en place, les autres arrachés de leur place première,
mais n'avant pu être traînés bien loin à cause de leur pesanteur. Cela
établi, il faut avouer que l'on a enterré dans la nécropole d Oui el-Ca'ah
toute une série de personnages royaux qui ne sont connus que par leurs
noms de doubles.

A quelle époque appartenaient ces personnages royaux ? Le Moyen
Empiie égyptien étant écarté pour les raisons déjà données, je dois
faire porter mon enquête seulement sur l'Ancien Empire. Cet Ancien
loading ...