Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 254
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0294
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
lo'k NOUVELLES FOUILLES D'AliYDoS

sion dans les listes de Manéthon; Donc jusqu'à nouvel ordre, Manéthon
demeure notre guide le plus sùr pour la chronologie égyptienne, guide
autrement digne de confiance queles historiens grecs, surtout Hérodote
et Hécatée d'Abdère, même Eratosthène, et nous ne devons le jeter par
dessus bord que lorsque nous y sommes forcés. Ce n'est pas ici le cas.

Dès l'année dernière j'aurais pu soutenir par les raisons qui précèdent
l'hypothèse que je m'efforce de rendre probable et même de faire pas-
ser au rang des données certaines de la science; mais depuis le mois
de juillet 1896, c'est-à-dire de l'année en laquelle j'écris, il s'est pro-
duit un fait qui est venu singulièrement corroborer mon opinion. Il y
avait au Musée de Palerme une table contenant les noms de doubles des
rois des premières dynasties égyptiennes : les noms de doubles des
rois qui composent les deux ou trois premières dynasties sont de la
même sorte que ceux qui ont été mis au jour dans la nécropole abydé-
nienne, mais ce ne sont pas les mômes : il n'y en a pas un seul d'iden-
tique. Par conséquent, le problème est d'ores et déjà, me semble-t-il,
résolu. C'ést ici le lieu de rappeler la statue de granit n° I du Musée de
Gizeb, laquelle contient sur les épaules, en sa partie postérieure, trois
ou quatre noms de doubles semblables tout au moins à ceux que j'ai
trouvés. Devant tant de témoins assemblés que peuvent dire les savanls

r



G









1!

m



m



Plg. 7i. — Inscripliou gravée sur la statue n» 1 de Gizeli. 'i/î> grandeur naturelle.

dont la devise semble être: ego coulra? Malgré tout, je ne prétends au-
cunement que ce soit là le dernier mot : c'est jusqu'à présent une
simple hypothèse et les fouilles postérieures donneront sans doute le
mot de l'énigme.

11 ne me reste plus pour finir ce cote de la question qu'à faire obser-
loading ...