Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 263
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0303
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
NOUVELLES FOUILLES IVAliYDOS 263

vases sont ou ne sont pas décorés. Ceux qui ne sont pas décorés sont
au nombre de sept; ceux qui ont reçu une décoration sont au nombre;
de 10. La planche XII en renferme quatre, deux à l'extrémité gauche de
la rangée du milieu et deux à l'extrémité gauche de la rangée inférieure;
la planche XIII en renferme trois, les trois extrêmes à droite dans la
rangée inférieure. Pour la forme je range ces 17 vases en deux
grandes classes, ceux qui ont ou qui n'ont point d anse : les premiers
sont au nombre de 5 et les seconds au nombre de 12. Dans la pre-
mière catégorie quatre ont deux anses, un seul n'en a qu'une. Dans le
vase qui occupe le numéro 2 de la rangée inférieure de la planche XII,
les deux anses sont placées à la naissance de la panse, elles sont éva-
sées et arrondies : l'une d'elles montre avec évidence qu'elles ont été
ajoutées au vase après coup, mais avant la cuisson, comme cela se fait
toujours. Au numéro 3 de la rangée supérieure de la planche Xlll, les
anses sont placées droites à la naissance de la panse. Au contraire,
au numéro G de la rangée inférieure de la planche XI, elles sont placées
au milieu de la panse et horizontalement. Au numéro 5 delà rangée infé-
rieure de la planche X, les anses sont aussi horizontales, placées à la
naissance de la panse : ce sont plutôt des oreilles percées pour recevoir
une corde destinée à soutenir le vase ; on retrouve ces oreilles dans les
vases reconnus pour appartenir à l'Ancien Empire. Le numéro 6 de la
rangée supérieure de la planche XIII n'a qu'une anse d'une belle ligne
dont la partie supérieure s'attache au col du vase et la partie inférieure
à la naissance de la panse : ce dernier affecte exactement la forme du
vase nommé vulgairement picliet, encore si en usage dans les cam-
pagnes de l'Ouest. Si l'on ni; se préoccupe pas des anses et qu'on re-
garde 1 ensemble de la forme, onze de ces vases ont une grosse panse
ronde, diminuant peu à peu par la courbure de la ligne ou tout à coup
par une ligne bridée qui suspend subitement la courbure. Ce sont les
numéros I. 2, 3, 'i et 5 de la rangée inférieure de la planche XI, les nu-
méros 10 de la rangée supérieure, 1 et 2 de la rangée intermédiaire, le
numéro I de la rangée intérieure de la planche XII, les numéros 4 et 6
de la rangée inférieure de la planche Xlll. Tous ces vases ont un col bien

38
loading ...