Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 1): 1895 - 1896 — Paris, 1899

Seite: 280
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1899bd1/0320
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
280 NOUVELLES FOUILLES Il'AliYDOS

Matière.................. o,i858

Acide carbonique.......... o,5i3

Eau.................... o,2n5

d'où

C rs 7^,29 pour 100, H = 12,64'

C'est donc de l'acide palmitique.

» Les dernières eaux-mères alcooliques donnent un résidu qui, tout
en commençant à fondre à la température de 58°-59°, renferment encore
juqu'au-dessus de 80° des parties solides. Celles-ci appartiennent à un
acide à point de fusion élevé qu'il n'a pas été possible d'isoler à cause
de la petite quantité de matière dont on disposait.

» Un quatrième échantillon, d'un brun jaunâtre clair, poreux, léger
se présentait avec des caractères tout différents. Il brûlait en répandant
une très légère odeur de graisse et en laissant une cendre abondante,
fusible au chalumeau. ler,3015 de la matière ont laissé 0er,6208 de cen-
dres, se dissolvant dans l'acide ehlorhydrique étendu avec effervescence
et en faisant gelée. On y a dosé : silice, 0er,0S49 ; alumine et sesquioxyde
de fer, 0sr,058; chaux, 0^,1911; chlorures alcalins, 0er,1638; chloropla-
tinate de potassium, 0&r.4S22. Soit.

SiO................. 13,67 pour 100

CaO................. 31,42 »

A1«0> + F«0,............ 9,34

K»0................. i5,o4 »

Na'O................ i,33 »

» Une autre prise de 2er,4148 a laissé lsr,1105 de cendres, soit 45,98
pour 100, dans lesquelles on a trouvé 0sr,1257 de silice, soit 11,31
pour 100 et 0sr, 1184 d'anhydride phosphorique, soit 10,GG pour 100.

» Dans la matière primitive, on distingue un certain nombre de grains
plus foncés, très fragiles, mais ayant toute l'apparence de pépins de
raisin. Mon savant confrère. M. Guignard, a bien voulu constater que
je ne m'étais pas trompé en les considérant comme tels. Il a de plus,
en soumettant une parcelle de la masse à un examen microscopique,
pu y reconnaître, en petit nombre, quelques corpuscules allongés por-
tant une strie ou sillon dans le sens de la longueur, et de légères stries
loading ...