Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: I
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0006
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
INTRODUCTION

Le volume que je publie aujourd'hui est terminé depuis le 18 octo-
bre 1898; il était même presque entièrement écrit au commencement de
novembre 1897, mais le volume précédent n'étant pas encore paru à cette
date, je jugeai inutile., avant mon départ pour l'Egypte, d'y donner la
dernière main. A quoi cela m'eût-il servi? La petite campagne de récri-
minations, de dénigrements, de manœuvres fausses et perfides dont
les fouilles que j'ai conduites en Abydos ont été l'occasion et le point de
mire est présentement pour tout esprit qui veut réfléchir et rester impar-
tial et demeurera près de la postérité, quand toutes les jalousies se
seront tues et qu'on pèsera les services rendus à la science, un très grand
honneur pour celui qui a écrit ces lignes. Non pas qu'on ne puisse rien
trouver à redire à la manière dont j'ai mené mes fouilles, j'allais dire à
terme, mais on ne m'a pas laissé le temps de les achever : je n'ai pas
la prétention de contenter tout le monde, de satisfaire surtout les esprits
grincheux dont toute la vie se passe à épier autrui et à chercher s'il n'y
a pas quelque défaut, quelque faute qu'ils seraient si heureux de signa-
ler : il ne faut leur envier ni ce beau contentement, ni cette jolie occu-
pation. Ce que je demande, c'est la justice la plus élémentaire; c'est
qu'on prenne ce que j'offre au public, qu'on le pèse dans la balance
de l'équité et qu'on dise si, oui ou non, le bon l'emporte sur le mauvais.
A ce point de vue, je peux bien être tranquille : quand même toutes
les accusations portées contre mon oeuvre seraient fondées, ce qu'elles
ne sont pas, quand même toutes les défaillances relevées seraient cons-
tatées, on n'empêchera point que je n'aie réellement mis au jour une
quantité considérable de monuments nouveaux, de documents jus-
qu'alors insoupçonnés, que je n'aie eu le courage, car il en fallait, de
m'attaquer à un site qu'on avait avant moi regardé comme complète-
ment infructueux. Et cela est si vrai qu'on n'a point eu de cesse avant

a
loading ...