Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 25
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0042
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE III

LES SPOLIATEURS ET LA SPOLIATION DU TOMBEAU

D'après les quelques détails contenus dans le chapitre précédent, la
spoliation du tombeau que j'ai découvert et fouillé ne peut plus faire
de doute pour personne. Il est évident pour quiconque veut voir que
les fragments de vases si nombreux trouvés au cours du déblaiement
de la partie supérieure provenaient d'un endroit quelconque où on les
avait déposés intacts, où ils furent brisés, dispersés et enfouis parmi
les décombres. Qui donc organisa ce pillage, le mena à bonne fin et
commit ce crime? Pour moi la réponse ne peut admettre aucune ambi-
guïté : ce sont les Coptes seuls qui doivent être rendus responsables
delà spoliation. Je vais en donner de bonnes preuves, lorsque j'aurai
démontré que la théorie nouvellement éclose que dans les tombeaux
de cette époque on n'avait déposé les mobiliers splendides dont on les
fournissait que pour les mettre immédiatement en pièces afin de les
envoyer dans l'autre monde servir aux besoins de l'homme défunt.

En publiant le second volume de ses Recherches sur les origines de
l'Egypte, M. de Morgan a émis le premier cette théorie, car il a cru
pouvoir y trouver des preuves et des concordances pour en étayer une
autre qui lui est tout aussi chère que la première, à savoir que les con-
quérants qui s'emparèrent de l'Egypte aux premières époques de l'his-
toire jusqu'à présent connue, c'est-à-dire sous les premières dynasties,
étaient d'origine chaldéenne. Il ne m'appartient pas de prendre aujour-
d'hui position dans une question aussi controversée, ardemment soute-
nue parles uns, non moins énergiquement niée par les autres, car je
n aurais aucun prétexte pour colorer mon immixtion dans un sujet qui
ne me regarde pas présentement, puisque je n'ai rien trouvé qui se
rapporte de près ou de loin à cette question, tandis qu'en rendant

compte des fouilles de la Iroisième année et de la découverte des

4
loading ...