Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 53
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0070
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE QUATRIÈME

DESCRIPTION DE LA PREMIÈRE PARTIE DU MONUMENT

Le monument que j'entreprends de décrire était un tombeau, le fait
est certain puisque, outre que la nécropole d'Ora el-Ga'ab ne contenait
que des tombeaux et que ce monument d'El-Khor n'était éloigné que
d'une centaine de mètres à peu près, j'ai trouvé les squelettes que je
devais y trouver dans la seconde partie de ce monument. Il se divisait
en deux parties bien distinctes et par la construction architecturale et
par la destination, comme aussi par les objets qu'il contenait autant que
je peux en juger par ceux que j'y ai découverts. Qu'il y eût ainsi deux
parties fort distinctes, c'est ce que montre le mur mitoyen interrom-
pant tout à coup les corridors et faisant une construction tout à fait
nouvelle de la seconde partie avec un plan différent; c'est ce que donne
aussi à penser le fait qu'il y avait deux entrées, l'une au nord, l'autre
au sud. Mais, peut-on me dire, ces deux entrées et cette différence de
plan dans la construction montrent bien qu'il y avait non seulement un
tombeau, mais réellement deux tombes adossées l'une à l'autre. Ce fut
ma première pensée alors que j'eus achevé l'exploration de toutes les
salles qui composent cette tombe immense, la plus grande que l'on
connaisse actuellement en Egypte; mais à la réflexion je vis que la
chose était impossible. En effet dans toute la première partie du monu-
ment on rencontra seulement deux ossements, et il n'y avait pas un
seul endroit dans cette première partie ou l'on ait pu placer un cadavre.
Toutes les chambres étaient remplies par des mobiliers somptueux et
dans aucune d'elles on n'a trouvé trace du plus petit cercueil que ce
soil. Or, dans presque toutes les tombes d'Om el-Ga'ab, dans toutes les
loading ...