Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 100
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
100 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

paraison avec les chambres correspondantes de l'ouest nous en offre
la raison : les murs des chambres situées à l'ouest de cette seconde
partie étaient construits en talus : il est donc fort facile de comprendre
pourquoi les murs étalés de la chambre 2 avaient encore conservé
cette même forme de talus. La hauteur du mur nord de cette chambre
était de 2m,71, ce qui donnera sans doute la hauteur des autres murs.
Le mur est offrait encore une particularité analogue à celle du mur
ouest de la chambre 4 : ce mur ouest rentrait sur le mur ouest des
chambres précédentes, je veux dire que la largeur construite devenait
tout à coup moindre de ce fait qui existait également à l'est. Le calcul
donne en effet pour la largeur des chambres 6, 7 et 8 qui suivent immé-
diatement, près du mur sud des chambres 4 et 2, une longueur de
llm,il, tandis que pour les chambres 2 et 4, avec le couloir 1, nous ne
trouvons plus que 8m,91, d'où une différence de 2m,50. Par conséquent
les murs est et ouest extérieurs ont dû rentrer chacun l'un vers l'autre
d'environ lm,25 : les chambres qu'ils clôturent sont en effet très peu
larges si on les compare avec celles qui précèdent.

Chambre 3.

Cette chambre était complètement détruite, et cela en presque tous
ses murs. Nous savons déjà que les murs nord et ouest n'existaient
plus; le mur est n'avait conservé qu'une toute petite partie de sa hau-
teur primitive et le mur sud seul avait à peu près conservé sa hauteur,
quoiqu'il eût cependant souffert de la démolition. Les spoliateurs pour
pouvoir mener à bout leur œuvre de destruction avaient dû rebâtir les
murs est et sud : ils l'avaient fait en utilisant les pierres brutes qui
s'étaient trouvées sous leurs mains. Toute la chambre était remplie de
débris ayant assez bien l'aspect de briques, mais qui n'en étaient pas.
Je n'ai pu mesurer que le mur est qui avait 4,n,80 de longueur environ.
Le mur sud avait 2m,65, si bien que tout l'élargissement du monu-
ment jusqu'à la fin des chambres 2 et 4 portait sur le corridor presque
seul. Cette chambre m'offrit une particularité curieuse : à 0m,32 de la
porte d'entrée du monument, et à la même distance du mur sud, com-
loading ...