Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 116
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0133
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
116

LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

inférieure, et ces pierres étaient épaisses de lm,60 environ; elles étaient
surmontées d'une maçonnerie en terre, très irrégulièrement faite, dé-
truite le plus souvent et présentant toutes les traces désirables de hâte
dans la construction : ce mur avait 3ra,75 de longueur. Le sol de cette
chambre était plus élevé que celui de la chambre dans laquelle avaient
été déposés les corps. Le mur ouest avait une longueur de 2m,20, mais
il s'étalait vers le sud-est, où il avait une largeur de lm,05, ainsi que je
l'ai déjà dit, au lieu de 0m,60 épaisseur habituelle de ces sortes de murs
de refend : c'est ce qui expliquera le plan bizarre de cette chambre. La
forme de cette chambre ne ressemble pas le moins du monde à celle
qu'elle a dans le plan contenu dans la brochure que j'ai publiée sur
cette campagne (1), et je dois quelques mots d'explication à se sujet.
J'avais fourni les mesures à un dessinateur que je croyais habile et qui
ne l'était pas; il m'assura que le plan qu'il avait confectionné était exact
et j'eus la simplicité de le croire. On grava le plan et l'on ne m'en soumit
pas d'épreuves : je ne le vis que lorsque je reçus la brochure tout im-
primée, car le texte était composé et mis en pages depuis plus d'un
mois lorsque le zinc fut envoyé à l'imprimerie qui tira de suite. Quand
je l'examinai dans ma brochure, je me rendis compte de son inexacti-
tude. Cette fois-ci, je m'en suis tenu aux mesures exactes que j'avais
prises, je me suis servi de papier millimétré et je puis témoigner que
le plan que je publie aujourd'hui est exact dans ses grandes lignes.

Corridor 20.

La longueur de ce corridor depuis le mur sud de la chambre 21, jus-
qu'à son extrémité, c'est-à-dire jusqu'au mur nord qui termine celte
partie du monument est de 10™,60. Si l'on ajoute à ces 10m,60, l'épais-
seur du mur qui sépare la chambre 21 de la chambre 15, à savoir lm,02
et la longueur de cette partie du monument jusqu'à cet endroit, soit
25m, 19, on obtient pour la longueur totale de cette seconde partie 36m,71.

1. Les nouvelles fouilles d'Abydos, 1896-1897. Paris, Leroux, plan de la seconde par-
tie entre les pages 1G et 17,
loading ...