Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0157
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
140

LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

Quinze vases grossiers.

Un fragment de vase ayant une inscription hiératique tracée à l'encre
rouge.

Un vase en terre cuite, du type jarre, brisé.

Un second vase en terre cuite, ayant un cordon près du fond.

Quatre assiettes incomplètes.

Un couvercle de boîte en onyx.

Une table d'offrandes brisée et incomplète.

Cinq vases-gobelets en onyx albâtreux, brisés.

Un vase en feldspath avec cristaux d'amphibole, brisé et incomplet.
Divers fragments inutilisables.
De nombreux fragments.

Observations. •— Ces v,ases, véritable trouvaille, gisaient sous une
sorte de cachelte formée par le mur ouest du corridor qui s'était étalé
et qui était entré dans une partie de la chambre 20. C'est pourquoi j'ai
réuni cette chambre et la partie du corridor qui était vis-à-vis dans un
même paragraphe. Les vases qui étaient sous le mur éboulé se trouvent
sur les trois planches suivantes, VII, XV et XVI. Voici les détails que
j'écrivis sur mon journal le soir de cette découverte, environ deux
heures après la trouvaille qui eut lieu entre 4 et 5 heures du soir, le
14 janvier 1897 :

Dans la chambre 20, à l'angle sud-est, à environ 0m,20 du mur est et
0m,40 du mur sud, était debout un vase long et grossier; un second, qui
touchait le premier, était tourné vers le sud. A 2m,13 du mur est et à
lm,47 du mur nord, était un troisième vase couché à terre, l'ouverture
tournée vers le sud. Il était suivi d'un vase en terre, du type jarre, mais
moins grand que les jarres trouvées l'année précédente, même que la
plus petite ; si je mentionne ici ce vase que je n'ai pas cru devoir rappor-
ter au Caire, c'est que je veux donner une idée aussi complète que pos-
sible de l'aménagement des mobiliers dans les chambres avant ou après
la spoliation. Ce vase en terre était suivi d'un quatrième vase grossier.
A 0m,50 du mur nord, en face du pilastre de ce mur, était le couvercle
de boîte en onyx albâtreux et veiné : je le pris d'abord pour une table
loading ...