Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 173
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0190
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

173

semblera sans doute que c'était peu pour occuper une première partie
de cette importance. Au contraire, le nombre fabuleux des objets ren-
contrés dans les chambres accuse une sépulture des plus riches qui
pouvait rivaliser avec celle d'Osiris qui a été trouvée dans la troisième
campagne, si même elle ne la surpasse pas en richesse. Les vases en
pierre dure y sont en nombre prodigieux et témoignent d'une industrie
avancée et prospère; les vases et les objets en métal montrent que le
travail du cuivre avait surmonté les premières difficultés et avait déjà
beaucoup progressé. La poterie s'y montre en assez grande quantité,
nous y voyons apparaître pour la première fois le grès émaillé. Avec la
seconde partie que je vais examiner plus loin, le mobilier va changer
en grande partie. Cette différence se fait remarquer jusque dans la cou-
che de sable supérieure aux chambres : dans la première partie du mo-
nument les objets épars dans cette couche étaient en nombre prodigieux ;
dans le seconde au contraire il n'y en avait presque point. Ce change-
ment devait avoir une cause et je m'efforcerai de déterminer plus loin
quelle était cette cause.
loading ...