Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 175
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0192
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

175

vait dans le sable de la partie supérieure. Ces petits vases ressemblaient
comme facture à des vases similaires trouvés à la première butte d'Om
el-Ga'ab, dans la première campagne : on en verra un spécimen à la
planche XX, n° 21. La coquille et le fragment de ce bracelet en pierre
schisteuse ardoisière proviennent aussi de la partie supérieure : la co-
quille, vu l'espèce à laquelle elle appartenait, était relativement grosse.

Chambre 3.

On n'a rien trouvé dans cette chambre.

Chambre 4.

Deux perles, l'une en cornaline, l'autre en terre émaillée.

Un fruit.

Des graines.

Un objet en métal.

Quatre haches en silex.

Des paquets de jonc.

Quelques fragments de vases en pierre.

Observations. — Les quatre premiers articles de cette énumération
ont été rencontrés dans la partie supérieure du sable qui remplissait
cette chambre. La perle en cornaline était ronde à ses deux extrémités
et taillée en polygone en son milieu; la seconde n'était qu'une petite
perle ronde. Je ne peux dire quel était le fruit trouvé parce que je ne
le connaissais pas et que personne ne le connaissait autour de moi. Les
graines ressemblaient à celles de la bamieh, à ce que m'ont dit mes ou-
vriers, mais je ne veux en aucune façon donner cette ressemblance
comme une certitude. Au fond de cette chambre, près du mur ouest,
ont été rencontrées trois des haches en silex qui ont été mentionnées
plus haut; la quatrième a été trouvée dans le sable de la chambre à
une profondeur d'environ 0m,30. A une distance de 0m,40 du fond de la
chambre étaient les paquets de jonc attachés avec un lien d'herbe; dès
que je voulus les prendre en ma main, avec toutes les précautions pos-
sibles, le tout tomba en poussière. Ces paquets de jonc devaient repré-
senter une offrande très usitée, car j'en ai rencontré de semblables
loading ...