Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 178
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0195
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
178 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

couleur provient d'un vernis étranger sinon de la couleur de la terre.
Quoique ces poteries dussent toutes être bouchées, je n'ai rencontré que
quatre de ces bouchons, tous les quatre estampillés comme ceux dont
j'ai déjà parlé. La tête de cheville en métal était encore adhérente à une
sorte de petite cloche en métal destinée à la recouvrir.

Corridor 7.
Une dizaine environ de poteries brisées.

Observations. — Ces poteries étaient toutes réduites en petits frag-
ments et il n'y avait aucune trace de bouchons.

Chambre 8.

Des bouchons en terre en assez grande quantité.

La moitié d'un vase en feldspath.

Un losange.en grès émaillé.

Des fruits, en très grande quantité.

Observations. — Les bouchons en terre provenaient sans doute de la
chambre 6, car il n'y avait pas de vases dans cette chambre remplie de
figues d'une espèce particulière, que je ne crois pas la même que celle
que nous rencontrerons plus tard. Il n'y avait pas trace de caisse et je
suis bien tenté de regarder les vases mentionnés dans le corridor 7 et la
chambre 6 comme les récipients ayant contenu les figues. Je fis rap-
porter deux pleines couffes de ces figues à ma maison, afin de pouvoir,
une fois de retour en France, en faire déterminer l'espèce, si c'était
possible. Les bouchons rencontrés en cette chambre devaient avoir
servi à luter les vases du corridor et de la chambre d'en face. Ces bou-
chons étaient pour la plupart dans le plus triste état, n'ayant point con-
servé les caractères de l'estampille ou étant brisés en plusieurs mor-
ceaux. Je n'ai fait ramasser que ceux sur lesquels il y avait des carac-
tères lisibles, ce que je pouvais très bien faire, car j'étais toujours sur
les lieux et d'après mon ordre on me montrait tous les fragments
avant de les ramasser ou de les rejeter.

Chambre 9.

Cinq cents pots environ en terre cuite, tous brisés à l'exception de sepL
loading ...