Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 187
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0204
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

187

vases en terre remplis eux aussi de figues. Le vase en feldspath a été trouvé
au milieu des figues, à 0m,50 environ de l'extrémité orientale de la caisse.
D'après les mesures de la caisse il est facile d'en supputer le volume et
de voir qu'elle avait contenu 60 hectolitres environ de figues, soit
30 ardebs d'Égypte.

Cette chambre sera désignée sous le nom de chambre aux figues.

Corridor 7.
Deux grandes jarres en terre cuite.
Des fragments d'autres jarres brisées.
Des fragments de bouchons en terre.
Un ciseau en métal.
Une oreille de vase de vase en métal.

Observations. — Une partie de ce corridor à l'est était occupée par la
caisse de la chambre 15 : il ne pouvait donc y avoir que le contenu de
la caisse. A l'extrémité ouest, le corridor était entièrement occupé
par de grandes jarres encore debout au milieu du sable. Elles étaient
soit rouges, soit d'un brun verdâtre. 11 y en avait deux intactes et coiffées
encore de leur bouchon estampillé au nom des mêmes personnages.
Entre les pierres étaient les deux objets en métal ci-dessus mentionnés.

Chambre 16

Quatre grandes jarres en terre cuite.

De nombreux fragments d'autres jarres en terre cuite.

Une grande jarre en onyx albâtreux fragmentaire.

Deux fragments de deux jarres en pierre.

Une très grande quantité de bouchons en terre.

Des fragments de vases en pierre dure. /

Observations. — Cette chambre devait être la chambre aux grandes
jarres car elle en étaitcomplètement remplie.Ces jarres,lelecteur l'a déjà
vu, étaient faites soit en terre cuite, soit en onyx albâtreux. On trouvera
un spécimen des premières dans la pl. XXIV nos 2 et 4, et des secondes
dans la pl. XV, n° 4 : ce spécimen est la reproduction de la jarre frag-
mentaire. Les grandes jarres en terre étaient soit de terre rouge, soit de
terre brune-verdâtre, couleur qui provenait ou de la cuisson ou de la
loading ...