Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 193
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0210
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

193

mur en terre qui le recouvrait afin de pouvoir retirer tout au moins le
crâne sans fracture, mais je ne devais savoir à quel personnage avait
appartenu ce squelette qu'un an plus tard, après la découverte du tom-
beau d'Osiris. Cependant comme j'avais fait séparer ce squelette de
celui que je trouvai le même jour dans la chambre 23, j'ai pu le con-
server tel quel et M. le docteur Fouquet a bien voulu Fétudier.

Chambre 23.

Un fragment d'ivoire.
Un fragment de toile.
Un squelette incomplet.

Observations. — C'est dans cette chambre que se trouvait le second
squelette, ou du moins ce que je crois être le second squelette, que
j'ai rencontré au cours de la deuxième année de fouilles. Celui que j'ai
décrit comme ayant été trouvé sous le mur ouest du corridor et celui
dont je viens d'indiquer la trouvaille ont été rencontrés le 4 février 1897.
J'ai noté au fur et à mesure qu'on les trouvait la place occupée par
chaque ossement, car ici je n'ai pas rencontré le squelette d'un seul
bloc, à l'état contracté, comme on dit, mais les ossements étaient épars
dans les diverses couches de sable. Je ne saurais mieux faire que de
citer ici les notes prises sur les lieux au moment même de la décou-
verte : le style décousu de ces notes sera même une preuve de plus de
la conscience avec laquelle les moindres détails ont été relevés. « Cette
chambre contenait un squelette non entier. Les petites vertèbres du
cou ont été trouvées au milieu de la chambre, alors qu'on avait enlevé
environ lm,50 de sable depuis la hauteur extrême des murs de cette
chambre; les côtes et les grosses vertèbres dans le corridor; un os des
mains au milieu, et près du mur nord un os de Fépaule, peut être de
la clavicule. Près du mur nord, dans le corridor, un os des doigts et un
ôs du talon près du mur est ; puis un second os de la clavicule et un
troisième près du premier. Une autre côte près des premières, dans
le corridor, du côté sud. Le fémur était près de l'extrémité sud-ouest
de la chambre, le coccyx près du mur sud au milieu. Une petite ver-^
tèbre près du mur ouest en sa partie nord ; de même une phalange des
doigts. Les phalangines se trouvaient au milieu de la porte qui ouvre

23
loading ...