Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 210
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0227
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
210

LES NOUVELLES FOUILLES D'ÀBYDOS

les numéros 2 et 6 de la planche III, la partie apparente, ou l'endroit,
avait reçu une forme quelque peu concave. Dans tous les autres dis-
ques, la surface était plane autant qu'on l'avait pu obtenir. Je ne veux
pas finir ce paragraphe sans appeler l'attention sur l'habileté et la
patience qu'il avait fallu à l'ouvrier qui avait taillé et poli, autant à l'en-
vers qu'à l'endroit,4a table de calcite que j'ai déjà signalée : il avait
fallu une patience à toute épreuve et une habileté merveilleuse pour ne
pas casser cette pierre fragile entre toutes.

III. Tables avec pied.

Sur les sept tables d'offrandes avec pied qui ont été rencontrées au
cours des fouilles, six sont représentées aux numéros 4, 8, 10 et 12 de
la planche III, au numéro 4 de la planche IV et la dernière au numéro 21
de la planche X; la septième n'a pas été reproduite comme étant en
simple calcaire, car il y en avait déjà deux de cette matière parmi les six
qui ont été reproduites. Les deux en calcaire simple sont les numéros
4 et 12 de la planche III. Il y en a une troisième qui faite de ce calcaire
dont j'ai déjà parlé à propos d'un disque en matière à peu près sem-
blable au paragraphe précédent : c'est le numéro 21 de la planche X.
Dès les premiers jours des fouilles je rencontrai le pied de cette table,
encore était-il fragmentaire ; presque à la fin des fouilles, je veux dire
aux jours où l'on déblaya les derniers mètres de la partie supérieure
de décombres, on rencontra un second fragment du pied de cette même
table : entre temps on avait trouvé jusqu'au fond des chambres de la
première partie du monument divers autres fragments de la table pro-
prement dite. Les trois autres sont en onyx albâtreux. Je n'ai rien à dire
en plus sur la matière des tables avec pied, sinon que deux d'entre
elles, à savoir le numéro 8 de la planche III et le numéro 4 de la plan-
che IV étaient en belle matière avec de nombreuses et riches veines;
ces tables avaient été choisies certainement à cause de la beauté et de
la richesse des veines qui en faisaient comme une sorte de tapis lapi-
daire. Malheureusement toutes deux sont incomplètes.

Le travail de ces pierres est digne de toute considération. Toutes les
tables étaient polies avec beaucoup d'art quand la matière l'exigeait,
loading ...