Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 232
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0249
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
232

LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

Au point de vue de la matière, ces vases ont été faits en marbre blanc
veiné de noir ou de bleu, en marbre rouge veiné de blanc, en granit
et en prase ou racine d'émeraude. La matière employée, après ce que j'ai
déjà dit aux paragraphes précédents, ne demandera qu'une observa-
tion,à savoir que certains vases devaient sans doute être faits de telle
ou telle matière, car je n'ai jamais rencontré de vases globulaires faits
en onyx, en albâtre, en pierre schisteuse ardoisière, en feldspath, etc.
Tous ceux que j'ai trouvés dans le tombeau de Set et de Horus étaient
en quelqu'une des matières énoncées plus haut. Ce fait seul, à moins
qu'il ne vienne à être controuvé par des découvertes ultérieures, témoi-
gne combien on apportait de conscience à choisir la matière propre, de
par la tradition ou de par la nature, à faire des vases de telle ou telle
forme.

Quant au travail nécessité pour le forage de ces vases globulaires, il
a dû être des plus difficiles à faire. Aussi pour mieux faire comprendre
cette difficulté, je vais décrire l'un après l'autre les vingt vases qui ont
été mentionnés en tête ce ce paragraphe. Cependant avant d'entrer
dans le détail de chaque vase en particulier, je dois dire qu'il y a deux
types principaux de vases globulaires : les vases ordinaires que connais-
sent tous les archéologues s'étant tant soit peu occupés d'archéologie
égyptienne, type représenté bien souvent dans les musées, notamment
au Musée de Gizeh, et les vases globulaires d'une forme assez petite
et que je crois avoir été des vases à vin.

Le numéro 5 de la planche X, en marbre blanc, appartient au type des
vases à vin, légèrement modifié. Ce type comprend en effet des vases
à étroite ouverture, creusée au milieu du vase, qui continue à angle
droit jusqu'à sa panse, laquelle alors affecte la forme ronde et descend
légèrement jusqu'à la base un peu plus étroite que le haut du vase. Le
vase 5 de la planche Xa une ouverture plus large que les vases ordi-
naires de ce type et un rebord qui retombe sur la partie droite comme
un col sur les épaules d'un enfant. L'ouverture est arrondie à la sur-
face intérieure à l'ouverture, et au-dessous de l'extrémité extérieure du
rebord, il y a comme une rainure de très petite dimension et relative-
ment très profonde. Pour faire cette rainure, il a nécessairement fallu
loading ...