Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 245
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0262
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

245

à l'appui de la haute et très haute antiquité de semblables vases : à me-
sure que la civilisation progresse elle trouve d'autres motifs de décora-
tion et dans les tombeaux les plus anciens de l'époque historique on ne
retrouve déjà plus les motifs de décoration dont il est ici question.

Le numéro 2 de la planche XV est le plus beau spécimen des grands
vases connus jusqu'à ce jour. M. Quibell, à Ballas1, en a trouvé cinq
qui, s'il faut s'en rapporter à l'échelle qu'il a mise en tête de la planche

Jarre d'albâtre (Abydos). 1/9 grandeur naturelle.

où un seul est représenté, auraient eu une hauteur de 0m,316 : celui
dont il s'agit ici serait donc le triple du vase trouvé par M. Quibell,
puisqu'il a 0m,98 de haut. Cette jarre est intacte, ainsi que la précédente.
Elle est d'une belle pierre et d'une forme magnifique où les lignes sont
harmonieuses au suprême degré. L'ouverture est bien proportionnée
et entourée d'un col qui déborde sur la gorge inférieure, après laquelle

1. Naqâda and Ballas, by Flinders Pétrie and E. Quibell, p. 10, n° 19; p. 36 no, XIII
XIV, XV et XVI; planche XVI, n° 160. L'échelle indiquée est 1 : 3.
loading ...