Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 253
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0270
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

253

XI. Objets en cristal de roche.

Les vases en quartz cristallin formaient une partie très importante du
mobilier funéraire dans les tombes d'Om el-Ga'ab : on peut bien compter
que dans les trois années de fouilles, j'ai trouvé les fragments d'environ
deux cents vases en cristal de roche. De son côté M. de Morgan dans le
tombeau qu'il a découvert à Neggadeh a trouvé des objets d'art en
cette même matière, mais en très petit nombre1. M. Fl. Pétrie n'a trouvé
que des perles en cristal de roche5. Pour ma part, je n'ai pas trouvé
durant ces trois années de fouilles à Om el-Ga'ab que des vases, j'ai ren-
contré aussi des perles et d'autres objets dont il sera question en temps
et lieu, mais dans la campagne 1896-1897 je n'ai rencontré que des
fragments de vases ou de bracelets.

Les fragments en cristal de roche rencontrés dans le grand tombeau
dont je traite ont été nombreux, peut-être deux ou trois cents —je ne
les ai pas comptés — la plupart d'assez petites dimensions, mais quelques-
uns de dimensions au contraire très grandes, et, comme ce sont tous des
vases à contour circulaire, on peut très bien calculer que le tour de
certains vases n'était pas inférieur à 0m,30 ou même àOm,40. On peut voir
d'après cela quelle grosseur devaient avoir les blocs dont on s'est servi
pour en tailler ces vases. Malgré tous mes soins et toutes les heures que
j'y ai consacrées, je n'ai pu, en aucune des trois années, non seulement
réussir à trouver aucun vase intact, mais même un vase fragmentaire
complet. Tout ce que j'ai pu réussir à faire a été de former des vases
presque complets de divers fragments qui s'adaptaient les uns aux
autres et de les faire restaurer3. Dans ce tombeau j'ai réussi seulement
à restaurer une seule coupe en cristal, et si j'ai pu y réussir, c'est que

1. J. de Morgan : Recherches sur les origines de l'Égypte. Ethnographie préhistorique
et tombeau royal de Neggadeh, p. 192 et 193.

2. Naqâda and Ballas, by Fl. Pétrie et J. E. Quibell, chapitre ix, n° 65, p. 44 et plan-
che LVIII, crypte C. 1788.

3. Je dois dire ici que toutes les restaurations de vases ont été faites par M. Quinet
6, rue du Four, à Paris. Ces restaurations ont été faites de telle sorte que l'examen le plus
superficiel suffit pour reconnaître qu'il y a eu restauration.
loading ...