Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 303
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0320
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 303

quelques signes, comme fT\ à la première ligne, : :: iij^ àl

la se-



conde et ^ à la troisième, chacune des lignes étant suivie de la mai-

son surmontée des deux animaux symboliques offrandes et n'ayant pas de
coiffure sur la tête. La troisième catégorie comprend des bouchons avec
le Dieu Schou à l'extrémité gauche portant les mêmes insignes que le
Dieu Horkhouti dont il a été question précédemment, ayant son nom

qp ^ écrit au dessus de sa tête et devant lui les signes ^ "f" j
qui donne toute sa vie et sa richesse. Vient ensuite la maison du
double suivie du même nom enfermé dans une figure ellipsoïdale que
précédemment; puis une seconde maison et une seconde figure ellipsoï-
dale placée horizontalement pendant que la première était verticale, et en
dessous est une partie fruste où l'on distingue cependant le signe O;
une troisième maison du double termine ce bouchon. Les animaux sym-
boliques n'ont pas de coiffure également. La quatrième catégorie com-
prend des bouchons d'un type nouveau où la maison du double surmon-
tée des deux animaux symboliques n'est point représentée, mais où le

nom de double est entièrement donné précédé des titres de des

titres affrontés de "M et suivi une Première fois des signes P i et
^ crza

Telles sont les diverses catégories et sections dans lesquelles ren-
trent tous les bouchons de cette première espèce, laquelle renferme
l'immense généralité des bouchons trouvés dans ce tombeau. On en
peut donc conclure presque à coup sûr que, si quelques monuments
doivent nous donner le nom du personnage enterré, ou le nom des
personnages enterrés dans ce tombeau, ce sont certainement ces bou-
chons, complets ou fragmentaires. Or, du premier coup, une observation

1. II y a cependant trois signes dans un cas et deux seulement dans l'autre, ce qui
constituerait une différence d'au moins deux signes.
loading ...