Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 306
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0323
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
306

LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

fois sur les bouchons, comment se fait-il qu'on ait trouvé dans les
tombes environnantes le nom qu'on prend pour le nom de double de
Ménès? les noms de doubles de rois que j'ai également trouvés dans
les tombes creusées autour de celle d'Osiris? On s'est trop hâté de bâtir
des hypothèses, il fallait attendre tout au moins d'avoir les détails que
seul je pouvais donner : ces hypothèses n'ayant pas de fondement sont
tombées et ne se relèveront pas.

Mais si cet argument semble négatif, il y a bien plus encore, et c'est
ici le lieu de raisonner sur la trouvaille dans ce tombeau de celui dont
le nom de Double a été lu Adabou ou Azabou l. Le lecteur se rappel-
lera que ce nom a été retrouvé au fond d'une chambre sur une assiette
en terre schisteuse ardoisière et, s'il se reporte à la planche XIX, n° 4,
il constatera que ce numéro se composait de trois fragments qui ont
été collés les uns aux autres. En raisonnant comme on l'a fait pour le
bouchon de la reine Hapenmât, je pourrais dire, avec tout autant de
raison, que le tombeau dont il s'agit était celui du roi Adabou. Pour-
quoi non ? Si l'on m'objectait que ce nom de double n'est pas le seul qui
ait été rencontré dans ce tombeau, je ne le nierais pas ; mais alors com-
ment arguer de la présence d'un nom de reine dans ce tombeau pour
dire que le tombeau serait de la fin de la IIP dynastie ? Je ne vois pas
pourquoi la raison serait d'un côté et le tort de l'autre, c'est-à-dire du
mien.

Je ne suis pas d'ailleurs le seul à rejeter avant la fin de la IIP dynastie
l'époque à laquelle fut construit cet immense tombeau. M. Pétrie, dans
le premier volume des fouilles qu'il dirige à Abydos, donne la liste
suivante des rois qu'il mentionne dans son volume' :

1. Je ne cite cette seconde transcription que par acquis de conscience. Je ne reconnais
pas au signe "a là valeur s, et puis ce n'est pas le cœur qui est après al.

2. Ce tableau se trouve avant la page numérotée 1 ; voir aussi p. 5 de l'ouvrage : The
royal iombs of first dynasty.
loading ...