Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 311
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0328
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CONCLUSIONS

Me voici arrivé à la fin de ce long travail qui aura peut-être paru fas-
tidieux au lecteur; j'espère qu'il me pardonnera les développements
auxquels j'ai été forcé en vue de l'importance des choses que j'ai fait
connaître.

Tout d'abord le tombeau que je finis d'examiner est le plus grand
que connaisse actuellement l'Egypte : il a environ quatre vingts mètres
de long sur quinze de large au commencement et huit seulement à la
fin. Il comprend en tout 67 chambres ou corridors. Il se divisait en
deux parties, ayant chacune son entrée particulière. La première partie
avait son entrée au nord-ouest, elle était destinée aux emmagasine-
ments des objets qu'apportait le culte funéraire et comprenait 37 cham-
bres. La seconde avait son entrée au sud-ouest, comprenait 29 chambres,
dont une salle spéciale, bâtie d'une manière spéciale et qui avait été
consacrée à recevoir les deux cadavres qu'on y avait déposés. Ces
chambres étaient couvertes en bois et en feuillages, certainement pour
le bois, probablement pour le feuillage. Elles avaient déjà des orne-
ments architecturaux très prononcés. La construction était primiti-
vement en terre battue. Dans la suite on y adjoignit des briques dans
une restauration encore évidente et qui peut avoir été l'œuvre de
Ramsès II. Au commencement du vi" siècle on connaissait toujours
parfaitement les entrées, et les spoliateurs accomplirent leur ouvrage
sans avoir à détruire les chevrons qui étaient encore attachés aux murs.
Ils employèrent pour la spoliation des procédés analogues à ceux que
j'ai employés moi-même pour l'exploration de cette immense tombe,
mais ils n'eurent pas à chercher l'entrée : ils arrêtèrent le sable par
loading ...