Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 2) — Paris, 1902

Seite: 318
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1902bd2/0335
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
318 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

force au moins moyenne. Celles des fosses temporales ne démontrent pas
une grande puissance de mastication. Autant qu'on peut en juger par la
complication des sutures crâniennes et la nature des cheveux, cet homme
devait appartenir à une race assez élevée et blanche.

Squelette n° 2.

Le deuxième groupe d'ossements se réduit à fort peu de chose en ce qui
concerne la tête. Les fragments du crâne sont sans importance, seule la
mandibule bien que brisée a pu être remise en état et se prêter a un examen
assez complet.

Les deux condyles et l'apophyse coronoïde droite manquent. La gauche,
bien que brisée, a pu être en partie rétablie.

L'os est dyssimétrique, à branches larges et assez fortes. Le corps, à sa
face antérieure présente une ligne symphysienne oblique en bas et en avant.
La saillie mentonnière proémine peu. Le trou mentonnier est circulaire des
deux côtés. Il se trouve placé à 0m,026 en dehors de la symphyse, à
0m,014 du bord inférieur à gauche et à 0m,016 à droite. La hauteur de l'os
sur la ligne médiane est de 0ra,027 ; de 0m,030 au niveau de la 3° molaire
gauche et de 0m,032 au niveau de la droite.

À la face postérieure les apophyses geni sont grêles, mais saillantes et un
peu à gauche de la ligne médiane. Le bord alvéolaire est proéminent, haut et
épais. La fossette d'insertion du ventre antérieur du digastrique est ru-
gueuse et bien marquée.

Les branches sont assez larges, la gauche qui est la plus intacte mesure
0m,045 en un point qui correspond à la base de l'apophyse coronoïde brisée.
La largeur bigoniaque est de 0m,090. Elle s'éloigne de celle des Berbers et
des Égyptiens = 96.

Les insertions musculaires ne sont pas très marquées.

La denture de la mandibule était complète. Il ne reste intactes que les
six grosses molaires, la première prémolaire droite, la 2° gauche, les autres
dents sont cassées.

La première grosse molaire droite, les deux premières à gauche ont leurs
tubercules usés, ils sont intacts aux autres dents. Les incisives étaient
petites et resserrées, les canines faisaient une légère saillie en avant.
loading ...