Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 2
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0022
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
2 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

été fait précédemment. Pour ces raisons donc je commencerai cet
exposé des travaux accomplis et des résultats obtenus en cette troisième
campagne en rappelant les travaux exécutés pendant les deux pre-
mières années et en lui montrant ce qui restait encore à faire.

J'ai déjà dit dans le premier de ces rapports que la nécropole d'Om-
el-Ga'ab se composait de petites collines et de plateaux divers se com-
mandant en quelque sorte les uns les autres. J'ai décrit les fouilles de
la première de ces collines, du plateau qui la suivait, celles de la
seconde et de la troisième colline, puis les travaux nécessités par la
quatrième ou grande colline, celle qui non seulement était plus haute,
mais encore beaucoup plus étendue que les précédentes. J'ai fait ob-
server que, pour assurer le succès de l'énorme déblaiement que néces-
sita l'exploration de cette quatrième butte et pour employer un nombre
suffisant d'ouvriers pour mener à bonne fin un travail aussi important,
j'avais été obligé de faire attaquer cette butte de trois côtés à la fois,
à l'est, au nord et à l'ouest. Le lecteur se rappellera qu'à l'est, cette
quatrième colline était la suite des trois premières; qu'au nord, il n'y
avait absolument aucune tombe, soit relativement récente, soit antique,
fait dont m'avaient assuré les sondages préliminaires exécutés dans le
but de me rendre compte de ce qu'il pouvait y avoir sous le sable qui
recouvrait la montagne ; il se rappellera aussi que, du côté ouest, était
un plateau assez vaste et que le sable de ce plateau recouvrait des
tombes dont l'exploration a été un événement scientifique de la plus
haute importance puisque c'était sur ce plateau que se trouvait les
tombes du roi Serpent, de Den, de Qâ et du quatrième roi dont le nom
n'a pu encore être lu. Avant d'attaquer le côté ouest de la butte, il me
fallut donc explorer tout ce plateau et faire auparavant les sondages
nécessaires pour m'assurer que je n'oubliais rien. Puis, cela fait, j'atta-
quai le côté ouest de la grande colline à l'endroit correspondant à la si-
tuation du plateau occidental, j'explorai les tombes qu'il renfermait, à
très peu d'exceptions près et je dus arrêter les travaux à une distance
de trois mètres seulement de l'endroit où se trouvait la tombe centrale,
de fait la tombe d'Osiris.
loading ...