Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 27
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0047
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 27

ployer à ma cuisine, non seulement en ce jour mais pendant toute la
durée des fouilles;

20 Parmi les diverses couches de sable rencontrées, il y avait en effet
trois ou quatre de ces couches séparées les unes des autres, de sorte
qu'on voyait facilement que d'abord les spoliateurs avaient trouvé du
sable, ensuite des pots, puis de nouveau du sable et de nouveau des
vases en terre, qu'ils avaient recueilli les uns et les autres et les avaient
jetés à terre, absolument comme faisaient mes hommes — donc parmi
les diverses couches de sable, mes ouvriers en trouvèrent une composée
uniquement de sable mélangé à des feuilles d'arbres, de sycomore,
j~-*.=>-, à mon sens et selon le jugement général de mes ouvriers. Cette
couche qui avait plus de lm,50 de profondeur était large de 3 mètres
environ et ce jour-là on la suivit pendant au moins deux mètres. On
devait la rencontrer de nouveau et la suivre pendant les jours suivants
et j'aurai occcasion d'en reparler et de rechercher quel en avait été
l'usage en ce lieu ;

3° On trouva une lampe grossière, d'une époque évidemment très
rapprochée de la fin de la civilisation égyptienne et sur l'envers de la-
quelle avait été gravé un A. La représentation en est donnée à la
planche XLIV, numéros 7 à 8 ;

4° Une pierre calcaire sur laquelle était une partie de protocole royal,

•car on y lisait jg^É s m,, c'est-à-dire 35* q m\,fils du soleil, maître des
diadèmes, ou des coiffures propres au roi dJÉgypte. Le prénom qui
précédait et le nom qui suivait ces signes avaient été détruits de propos
délibéré ;

5° Un fragment de cristal de roche, remarquable par la manière dont
il avait été taillé et aussi par sa conformation géologique, ou du moins
je le trouvai tel. Comme cette matière avait joué un très grand rôle dans
le mobilier des tombeaux que j'avais ou verts la première et la seconde
année de mes fouilles, je fis ramasser en cette troisième campagne tous
les fragments semblables que je trouvais; je les signalerai un par un à
mesure que je les rencontrerai sur mon j ournal où j'inscrivais avec soin
les trouvailles de chaque jour. Malheureusement je n'ai pas rencontré
un seul vase de cette matière qui fût intact : tous ceux qui avaient été
loading ...